Quartier Drouot - Renouvellement urbain

Le renouvellement urbain (ANRU 2) est enfin lancé à Mulhouse avec tambour et fanfare ! Le 15 octobre 2018, une réunion publique a été organisée dans le quartier du Drouot par la Maire qui y a annoncé la future destruction du Nouveau Drouot et la réhabilitation thermique du Vieux Drouot. Le Directeur Général de m2A Habitat en a profité pour faire montre de toute sa condescendance à l’égard des habitants qui ont témoigné des manquements récurrents du bailleur concernant la maintenance et l’entretien du patrimoine.

Les habitants se demandent aujourd’hui à quoi bon tout changer, en y consacrant plusieurs dizaines de millions d’euros, si c’est pour que finalement rien ne change !

A quoi bon rénover le patrimoine, si c’est pour que le bailleur continue à ne pas consulter, ni écouter les locataires ? De fait, les locataires du Vieux Drouot n’ont pas été consultés, ni informés dans le cadre de la future réhabilitation thermique sur la nature des équipements qui seront installés dans leurs logements, notamment le chauffage. Ils se souviennent qu’on leur a imposé récemment, sans consultation, des douches à la place des baignoires ; ils se souviennent aussi qu’on leur a imposé un service parabolique payant dont la majorité ne se sert pas ; la dernière augmentation des charges communes, qui vient de leur être signifiée, sans explication, est vivement contestée par la majorité des locataires et en contradiction complète avec la Réduction du Loyer de Solidarité (RLS)*.

Quartier Drouot - Renouvellement urbain 0

A quoi bon rénover le patrimoine, si c’est pour continuer avec un bailleur qui ne l’entretient pas et ne fait pas les réparations quand c’est nécessaire ? Il n’y a qu’à aller voir sur place pour constater que les portes d’entrée ne ferment pas, que le fonctionnement des sonnettes est aléatoire, que telle ou telle cage d’escalier est dans la pénombre faute de remplacement d’une ampoule ou encore que les poubelles, corbeilles à papier (quand il y en a) débordent faute d’être vidées assez souvent, que la plupart des boîtes aux lettres sont dans un piteuse état… L’exaspération des locataires est bien visible et le ras-le-bol omniprésent. Les réclamations fusent et malgré cela, le bailleur ne réagit pas et continu à faire croire que tout va comme sur des roulettes.

Et que dire des locataires qui vont devoir être relogés ? Une équipe a certes été missionnée pour les interroger sur leurs besoins et attentes, mais les premières réponses qui leurs sont faites n’en tiennent pas du tout compte ! Cela n’arrange pas la crédibilité du bailleur et ne fait qu’exacerber le mécontentement.

Sans le moindre détour, les très nombreux témoignages des locataires du Nouveau Drouot et du Vieux Drouot traduisent une perte de confiance chronique envers le bailleur m2A Habitat. Les habitants ont le sentiment, d’être livrés pieds et poings liés à un bailleur qui  en définitive fait ce qu’il veut.  

Bref, rien ne change quand tout devrait enfin changer !

Quartier Drouot - Renouvellement urbain 1

On avait tellement fait miroiter aux habitants les bienfaits du renouvellement urbain qui devait résoudre tous leurs problèmes, qu’une très grande et profonde colère est en train de monter chez les locataires. Concernant le Directeur Général de m2A Habitat, les mots sont sans concession : il a fait son temps ; pour un réel changement de cap, il faut en changer ; ce n’est pas un souhait, c’est une condition…

Le désespoir est bien palpable.

*Pour en savoir plus sur la Réduction du Loyer de Solidarité (RLS), rendez-vous ici