Quartier Drouot - itinéraire de bus

Depuis la réorganisation des lignes du réseau de bus Soléa, le 2 septembre 2019, de très nombreux usagers désapprouvent ce chamboulement. À L’exemple, de ceux de la ligne de bus C5 « direction Lefebvre », qui ne dessert plus les arrêts : Barbanègre, Bateliers, Artois, Provence, Drouot pour se rendre à l’arrêt Lefebvre pour prendre le tramway, ligne 2, direction centre-ville. 

Preuve de ce mécontentement, en seulement deux jours, ils sont déjà plus de 550 habitants du quartier Drouot-Barbanègre à avoir signé une pétition (papier) pour que l’itinéraire de la ligne C5 soit rapidement revu et correspond aux attentes réelles des clients. Et cela comme l’ancienne ligne de bus 10 qui desservait l’arrêt Lefebvre : Barbanègre, Bateliers, Artois, Provence, Drouot Saint-Exupéry et Jonquilles.

Pour l’heure, les usagers  sont obligés de faire une gymnastique pas possible et perdent un temps précieux en raison de cette nouvelle organisation, plus proche de la désorganisation.

Par ailleurs, il est complétement illogique que l’arrêt Barbanègre soit définitivement supprimé, alors qu’une forte demande existe. Les élèves qui doivent se rendre au collège Saint-Exupéry ou au collège Anne Frank n’ont plus de ligne directe. À la pause méridienne, ces collégiens n’ont pas le temps de rentrer chez eux pour déjeuner et prendre leurs affaires pour l’après-midi. D’autre part, les habitants du secteur « Barbanègre » doivent aller jusqu’à l’arrêt Lefebvre pour se rendre au travail, faire leurs courses… Sans parler des personnes âgées pour qui c’est un véritable handicap.

Le début du service des lignes C5 et C6 depuis l’arrêt Jonquilles, commence beaucoup trop tard (environ 5h50), ce qui pénalise les usagers, qui préalablement pouvaient prendre un bus plus tôt et ainsi être à l’heure pour leur prise de poste.

Aussi, la ponctualité des bus laisse à désirer, les retards s’accumulent. En outre, il faut constater une baisse des fréquences des bus (même en période scolaire) et cela toujours au nom de la « fameuse modernisation » du réseau.

L’itinéraire actuel du C5 passe par la rue de l’Ill et l’avenue Robert Schuman, qui sont souvent embouteillées (feux de circulation, entrée / sortie d’autoroute…).

Faute d’une alternative satisfaisante, il faut constater une recrudescence des personnes qui ont délaissé le transport en commun, pour reprendre leur véhicule.  

Il n’est pas certain que cette « nouvelle organisation » ait été pensée par des personnes qui prennent le bus.

Cette pétition (actuellement en circulation) sera remise à la mairie de Mulhouse et à Soléa afin que les dispositions citées soient prises. Le Conseil participatif Drouot Barbanègre a également été saisi.