Quartier Drouot - Hamacs

Depuis le début de la semaine, l’élégante structure métallique rouge en forme de manège et qui ressemble à une araignée, qui portait en son centre huit hamacs, n’en dispose de plus aucun (voir posts précédents sur le blog).

Cet équipement avait été installé, le 5 septembre dernier, dans la rue de la Navigation au bord du canal (partie piétonne) et inauguré dans la foulée, le 6 septembre.

Pour coller à l’actu et pour qualifier cette situation, le néologisme « abracadabrantesque » semble parfaitement adéquat. 31 300 € jeté à l’eau (coût de cette installation).

Pour ne pas punir les usagers, la Ville a demandé au créateur de cette structure de réfléchir pour concevoir des hamacs plus solides et durables.

Avec un peu d’imagination, on aurait pu croire que c’est le crocodile qui a mangé les hamacs (photo ci-contre)... Ah ! Les crocodiles ! 

En tout cas, rien, absolument rien, ne peut justifier la dégradation de cet équipement public, qui appartient à tout le monde.

Encore une fois, il n’est pas certain que ce soit des habitants du quartier à l'origine de cette triste et aberrante détérioration. 

Certains ont le droit de ne pas aimer, de ne pas être d’accord et même d’être contre cette installation... Cependant, ils n’ont pas le droit de priver tout le monde de cet équipement en le rendant inutilisable.  

À qui sert et profite cette stupide et navrante déprédation ?