Quartier Drouot - Les deux loups (conte traditionnel Cherokee)...

Quartier Drouot - Les deux loups (conte traditionnel Cherokee)

Un vieil homme veut apprendre à son petit-fils ce qu'est la vie.

"En chacun de nous, il y a un combat intérieur" dit-il au jeune garçon. "C'est un combat jusqu'à la mort et il se tient entre deux loups."

"Le premier est ténébreux. Il est la colère, l'envie, le chagrin, le regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, la supériorité, les mensonges, la fausse fierté et l'égo."

"Le second est lumineux. Il est la joie, la paix, l'amour, l'espoir, la sérénité, l'humilité, la gentillesse, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi."

Le petit-fils réfléchit pendant un long moment. Puis, il demande à son grand-père : "Quel est le loup qui gagne ?"

Le vieil homme sourit et lui répond : "Celui que tu nourris."

Quartier Drouot-Barbanègre - Le Conseil participatif fait sa petite rentrée...

Quartier Drouot - Conseil participarif Drouot Barbanègre

Hier en début de soirée, au rez-de-jardin de la Maison de projets, le Conseil participatif Drouot-Barbanègre faisait sa petite rentrée. Manifestement, ce n’était pas  la foule des grands soirs. Une vingtaine de personnes ont assisté à ce conseil participatif : 7 habitants du quartier Drouot, 1 de Barbanègre, 6 représentants d’associations, des responsables administratifs de la Ville et l’adjointe à la démocratie, Cécile Sornin.  

L’ordre du jour comportait de nombreux points qui ont été abordés ou simplement effleurés.  

Sur le renouvellement urbain, pour le moment les choses restent encore assez floues concernant le quartier Drouot. Cependant pour l’Ancien Drouot, les orientations semblent légèrement plus claires, rénovation, isolation, réaménagement de l’espace public… Pour le Nouveau Drouot, toutes les options sont sur la table : démolition partielle ou totale des barres d’immeubles… Ce renouvellement s’inscrit dans un ensemble cohérent qui dépasse les frontières du quartier et cela notamment avec l’entrée de la Ville de Mulhouse que les urbanistes appellent poliment « Le plat de nouilles ».

En effet, l’avenir du Nouveau Drouot, nourrit de nombreuse angoisses et inquiétudes chez les habitants de ce secteur et plus généralement dans le quartier Drouot. Important est le nombre d'appartements libres qui ne sont pas remis en location dans le Nouveau Drouot. Pour les habitants, cela est un signe annonciateur d'une volonté de raser ce secteur. Le manque d’information est quotidiennement pointé du doigt et alimente de nombreuse rumeurs et spéculations.

Quartier Drouot - Conseil participarif Drouot Barbanègre 1

L’adjointe à la démocratie, précise que les habitants ne seront pas consultés avant que les choix définitifs soient arrêtés par la municipalité et cela en étroite concertation avec les urbanistes, architectes paysagistes qui ont été mandatés par la Ville et cela depuis maintenant quinze mois pour faire des propositions de renouvellement. Toute en sachant que le temps entre la décision et l’action sera long 7 à 10 ans. L’important étant de ne pas louper l’opportunité d’améliorer le cadre de vie avec le financement de l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Dès le mois d'octobre, pour les habitants qui souhaitent en savoir d'avantage, des permanences d'informations sur le renouvellement urbain auront lieux au BoAt (67 rue de Sausheim).  

Concernant la présentation du projet social du quartier qui figurait à l’ordre du jour, les personnes de la Ville sensées en parler étaient absentes.

La présentation du budget participatif de Mulhouse Diagonales, qui concerne l’aménagement des berges du canal qui longe la rue de la Navigation. Les propositions des habitants sont attendues. Le BENTO, Laboratoire d’expression de Mulhouse Alsace Agglomération, propose de dessiner des crocodiles au sol sur la partie piétonne de la rue de la Navigation pour un budget de 4000 € (via un préstataire en marquage au sol). Il est souligné que les habitants du quartier Drouot-Barbanègre, jeunes et plus âgés, n’ont pas participé à la mise en place de ce projet. Pour en savoir plus sur le budget participatif, rendez-vous ici   

Point d’étape sur le projet « Regards croisés sur le Drouot » : "Courant du mois de mai, le collectif Rézolution et des membres du conseil participatif Drouot-Barbanègre ont distribué une trentaine d’appareils photo jetables à des personnes habitant le quartier Drouot. À ce jour, 120 photos ont été sélectionnées par les habitants. Il reste encore un gros travail de rédaction de légendes et d’impression à faire. Les photos feront l’objet, cet automne, d’une exposition à la Maison de projet et certainement dans d’autres endroits du quartier"(source journal des locataires m2A Habitat). Des planches photos ont été montrées et ont été très bien accueillies par les membres du Conseil.  Le 7 octobre (14h-17h) dans le cadre de l'inauguration du BoAt (Bosco Atelier) avec sa journée portes ouvertes et dans la dynamique du festival « Mulhouse c’est vous ! » qui se déroulera le même jour, les habitants qui le souhaitent pourront mettre des légendes sous les photos en présence, d'Olivier Chapelle avec des membres du collectif RézolutionDes propositions et des réflexions sont actuellement faites et menées  pour mettre encore d'avantage en valeur les photos qui ont été prisent par des habitants.  

Quartier Drouot - Conseil participarif Drouot Barbanègre 2

Le projet d’installation d’une boîte à livre dans le quartier poursuit son chemin.

Concernant les cours de gym pour les femmes, une demande a été formulée pour que cette activité puisse se dérouler au rez-de-jardin de la Maison de projets qui est à la disposition des habitants et des associations du quartier. Aucune objection n’a été formulée par l’assemblée.    

Il est à rappeler que la fête de la gastronomie du 22 au 23 septembre, aura lieu samedi rue de la Navigation (partie piétonne) au Drouot avec un festival de food trucks. "Rassemblement de plus de 20 food trucks du monde, animations, concerts"(source M+)

Pour clore la  séance, une visite collective des locaux du premier étage qui abrite le BoAt (Bosco Atelier) a été faite en compagnie de Chloé Gignet, chargée de mission de développement économique des quartiers prioritaires et coordinatrice des animations du BoAt.  

Petit rappel, le Conseil participatif est ouvert à tous les habitants du quartier Drouot-Barbanègre, un effort sera fait sur la communication pour mieux informer et mobiliser les habitants : par tracts, mails et par l’intermédiaire de personnes en service civique.

dimanche 17 septembre 2017

Quartier Drouot - Dame de fer...

Quartier Drouot - La tour Eiffel

Posté par EndirectDrouot à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 16 septembre 2017

Quartier Drouot - Naturellement...

En direct Drouot -l'automne

Posté par EndirectDrouot à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Quartier Drouot - Le sujet de la semaine…

Quartier Drouot - BoAt

Le moins qui puisse être écrit, est que le BoAt (Bosco Atelier) au 67 rue de Sausheim à Mulhouse, fait beaucoup jaser au Drouot.

Dans le florilège des propos entendus dans le quartier cette semaine concernant les nouvelles orientations de cette structure : « Ce n’est pas fait pour nous »,  « De la poudre aux yeux », « Un nouveau truc qui sert à rien », « On veut un centre socioculturel neutre* », « Nous ne sommes pas des rats de laboratoire, il y en a marre qu’on se sert de nous pour des expériences »…

Si l’intention d’implanter dans les anciens locaux du 1er étage du foyer Don Bosco, une Maison de projets et de l’emploi est louable, il est cependant important que celle-ci soit en interaction réelle et constante avec les habitants et les structures du quartier Drouot. Sinon, sans être pessimiste, il est fort à parier que le greffon ne prendra pas. L'intêret est de faire en sorte que le BoAt avec son magnifique décor intérieur fonctionne réellement et soit une belle réussite pour tous. Que Chloé Gignet, chargée de mission de développement économique des quartiers prioritaires et coordinatrice des animations du BoAt, puise disposer de réels moyens pour mener à bien ses actions dans les meilleures conditions possibles (en souvenir de Samia Jeannelle, partie récemment). Il faut le reconnaître, Chloé s'implique sincèrement pour tenter de faire bouger les choses dans le bon sens.   

Le BoAt ne doit pas être qu'une simple vitrine et  encore moins un lieu d'expérimentation sur des cobayes humains, mais un endroit qui a du sens, utile et en priorité pour les habitants du quartier Drouot et cela avant même de vouloir s’ouvrir aux quatre vents et partir à la conquête d’autres territoires. La programmation d’animations doit associer et inclure le plus possible les habitants du secteur et cela pour correspondre aux besoins et attentes. Autrement, à quoi bon installer le BoAt au Drouot ? 

Quelques-uns, ont encore en mémoire (parmi d'autres souvenirs du même ordre) ce fameux job dating organisé au Don Bosco en janvier 2009 sans même que les jeunes demandeurs d’emplois en soient informés et même pire, en aient été exclus, ce qui eut pour conséquence une intrusion forcée par les jeunes (DNA du 29 janvier 2009 « 10 minutes chrono »). Il a failli en être de-même avec l'Apéro des entrepreneurs organisé en loucedé dans la soirée  du jeudi 7 septembre 2017 au BoAt (un truc pour petits bourgeois en quête de sensations fortes à 3 € le petit gobelet de boisson). Il est primordial de ne pas commettre les mêmes impairs et faire de sorte que le BoAt qui est implanté dans le quartier Drouot, rayonne tout d’abord dans ce périmètre. 

* Le quartier Drouot ne dispose pas de centre socioculturel et les quelques activités qui peuvent avoir lieu de temps à autre pour le tout public sont assurées pour la plupart par des structures religieuses (protestantes et catholiques), un bel exemple de laïcité... Les habitants du quartier Drouot-Barbanègre qui participent à ces animations peuvent se compter sur les doigts d'une main.

Quartier Drouot - Les regards se croisent...

Quartier Drouot -Journal des locataires m2a Habitat - Regards croisés sur le Drouot

Dans le "Journal des Locataires" de ce mois, un clin d’œil sympa sur le projet collectif « Regards croisés sur le Drouot », mis en place par et pour les habitants avec : le collectif Rézolution, le Conseil participatif Drouot-Barbanègre, l’Agence de participation citoyenne, l’ANRU, le service Politique de la Ville et m2A Habitat.

Dans le n°109 du journal, d'écouvrez aussi le dossier sur les chantiers pédagogiques et notamment sur celui réalisé au 68 rue de Sausheim avec l'APSM et  6 jeunes adultes du quartier Drouot. 

Pour en savoir plus sur « Regards croisés sur le Drouot », rendez-vous ici