dimanche 11 mars 2018

Quartier Drouot - Simplement...

Quartier Drouot - Photo

Posté par EndirectDrouot à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 10 mars 2018

Quartier Drouot - Belle réussite pour le carnaval des bourgeons...

Quartier Drouot - Carnaval des Bourgeons 2018

Après un jour et demi  d’intense activité autour de la confection de costumes, la fabrication d’instruments de musique et la construction de petits chars… Hier en début d'après-midi, au rez-de-jardin du foyer Don Bosco, c’était l'effervescence pour le top départ de la tant attendue cavalcade du carnaval des bourgeons du Drouot, le tout avec une belle météo printanière. Une petite centaine de personnes : des enfants déguisés, quelques ados et des parents, ainsi que de nombreux encadrants étaient présents pour participer à ce rendez-vous haut en couleur.  

Sous l'aimable escorte de la police municipale qui garantissait la circulation, en tête de cortège la joyeuse guggamusik Lus’Bueva et ses musiciens bénévoles qui ont mis l’ambiance tout le long du parcours de 2,5 km*. Parmi les carnavaliers zigzaguant à travers les rues du quartier et ses alentours, il y avait : des fées, des Spider-Man, des princesses, des lapins, des monstres et aussi une jolie abeille géante… Sans oublier, les mini-chars fleuris, dont l’un arborait une citation d’Henri Matisse : « Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir »... La suite pourrait être « Et au Drouot, il y a vraiment de quoi faire de magnifiques bouquets »Aux fenêtres, de nombreux habitants étaient ravis de voir passer cette récréative parade en bas de chez eux.  

Après un défilé d’environ une heure et demi sous une pluie de confettis, de serpentins et le bourdonnement des vuvuzelas, les petits et grands bourgeons se sont retrouvés pour savourer des beignets dans la salle au rez-de-jardin du foyer Don Bosco.

Le 3ADB et ses partenaires : l’Armée du Salut, l’APSM, Bab’ill, le Racing club, le Rézo, la Médiation du quartier Drouot et Caritas, ont vraiment assuré pour garantir la réussite de ce carnaval 2018.

* Une boucle plus petite pour les enfants de Bab'ill

Pour accéder à l'album photos du carnaval des bourgeons, rendez-vous ici 

vendredi 9 mars 2018

Quartier Drouot - Journée internationale des femmes...

Quartier Drouot - Collectif Les Bout'choux

Elles sont six femmes et ont créé un collectif "Les Bout’choux" pour autofinancer un projet de séjour à Paris avec leurs enfants. Elles sont rayonnantes et souriantes et dans le cadre de la journée internationale des femmes, elles ont organisé un repas spécialement pour les femmes et les enfants à partir de 10 ans.

Hier soir, il régnait une belle ambiance festive et conviviale avec DJ au gymnase de l'école Drouot, où pas moins de 72 femmes issues du quartier Drouot et d’autres secteurs de la ville ont répondu à cette sympathique et réjouissante invitation.

Une élégante initiative citoyenne qui mérite d’être soutenue et encouragée.


mardi 6 mars 2018

Quartier Drouot - Du vent dans les voiles…

Quartier Drouot - BoAt

Finalement aujourd’hui, le BoAt a rouvert normalement ses portes avec la présence d’un habitant qui fera désormais des vacations pour gérer les moments de flux dans les locaux. Dans le courant de l’après-midi, quelques jeunes sont passés pour se poser et tuer l’ennui et regarder de loin les ordinateurs du Laboratoire Numérique, comme d'habitude désespérément éteints.

Il va sans dire que pour Sémaphore, ça ne va toujours pas fort avec son Laboratoire numérique intergénérationnel et solidaire, normalement destiné aux initiations informatiques, photo, vidéo et impression 3D. 

Visiblement, il n’y aucune volonté de lever l’obstacle du prix et la modalité d’inscription (7 € étudiants et demandeurs d’emploi / 15 € tarif normal pour 2h avec inscription préalable à Sémaphore au centre-ville). Ce Laboratoire Numérique, s’assimile pour l'instant à une belle glace à la fraise que l’on met sous les yeux des habitants sans qu’ils puissent la goûter. Pourtant, il semble que Sémaphore dispose de généreuses subventions en tout genre... Il faut donc cesser d'exagérer

C’est vraiment dommage et chagrinant de voir cet équipement informatique high-tech ne pas servir, ou à de très rares occasions être sous-utilisé par des gens venus de l'extérieurs…   

Face à cette situation pour le moins abracadabrantesque, que font les décideurs afin de permettre aux habitants d’avoir un réel accès à ce Laboratoire Numérique ?