mardi 27 mars 2018

Quartier Drouot - Gardez la pêche...

Quartier Drouot - Patlons-en

LAgence nationale de rénovation urbaine (Anru) a sélectionné sur dossiers 200 quartiers prioritaires d’intérêt national qui bénéficieront du 2ème programme de rénovation urbaine 2015-2024. Le quartier Drouot avait été retenu le 16 décembre 2014 comme étant prioritaire dans le cadre de ce Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Pour le moment rien de bien nouveau dans le quartier… Silence total sur le sujet.

La belle dynamique positive et citoyenne qui avait été insufflée par Philippe Trimaille, ancien Président de m2A Habitat semble s’essouffler et cela notamment dans le quartier Drouot. Force est de constater, qu’il y a un visible relâchement dans les interventions d'entretien et de maintenance (intérieur et extérieur) par le bailleur. Cette situation fait craindre aux locataires un désagréable retour en arrière, replongeant le quartier dans les tristement célèbres "oubliettes" d’avant 2015.

Les questions concernant le BoAt et ses orientations restent toujours sans réponse. Aucune évolution pour favoriser l’accès des habitants au Laboratoire Numérique géré par Sémaphore : 7 € étudiants et demandeurs d’emploi /15 € tarif normal pour 2h avec inscription et règlement préalable à Sémaphore au centre-ville... Les ordinateurs et les imprimantes numériques sont désespérément inaccessibles

Pour le moment, aucun projet socioculturel durable n’est en discussion avec les habitants et les structures du quartier.

Concernant le Conseil participatif Drouot-Barbanègre qui se réunit discrètement de temps à autre, l’ordre du jour est encore prédéfini par en-haut, cette instance ne dispose d’aucune autonomie. Au grand maximum, ce sont 12 habitants (pas des apôtres) du quartier Drouot-Barbanègre qui participent aux réunions, d'ailleurs la plupart sont inféodés à des associations. Vive la démocratie participative...

Apparemment, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’autosatisfaction de certains élus semble bien se porter et pour le reste, il ne faut surtout rien dire… Gardez la pêche !   

dimanche 18 février 2018

Quartier Drouot - Le beau regard de Paul Kanitzer...

Quartier Drouot - Journal L'Alsace Paul Kanitzer

Jusqu’au 11 mars dans les locaux de la Maison du patrimoine Édouard-Boeglin à Mulhouse, découvrez les photos prisent par Paul Kanitzer sur le quartier Drouot.

Par ailleurs, le projet photo lancé au mois de mai dernier "Regards croisés sur le Drouot" poursuit son petit bonhomme de chemin avec l’écriture des légendes qui accompagneront les photos prisent avec des appareils photos jetables par une trentaine d’habitants du quartier Drouot et cela avec le soutien du collectif Rézolution, le Conseil participatif Drouot-Barbanègre, l'Anru et m2A Habitat.   

Pour lire l’article paru aujourd’hui dans le journal L’Alsace, rendez-vous ici

jeudi 11 janvier 2018

Quartier Drouot - Prioritaire dans le cadre du NPNRU ?...

Quartier Drouot - Programme national de renouvellement urbain (NPNRU)

Le 16 décembre 2015, le conseil d’administration de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) a sélectionné sur dossiers 200 quartiers prioritaires d’intérêt national qui bénéficieront du 2ème programme de rénovation urbaine 2015-2024. Le quartier Drouot a été retenu comme étant prioritaire dans le cadre de ce nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) qui dispose d'une enveloppe de 5 milliards. L’objectif étant de réduire les inégalités territoriales, promouvoir la cohésion urbaine et améliorer concrètement les conditions de vie des habitants des quartiers populaires. Pour commencer, 16 millions d’euros sont d’ores et déjà  alloués par l'ANRU (sans compter les autres aides département, région) pour la rénovation du quartier Ancien et Nouveau Drouot. 

Nouveau Drouot - Plaques d’acier

À ce jour silence radio, il faut constater une absence de communication chronique sur l’avenir du quartier et plus spécifiquement pour le Nouveau Drouot (Navigation, Ill, Thur). Dans cette portion du quartier de nombreux appartements ne sont plus mis en location et certains qui ont été squattés sont condamnés avec des plaques d’acier. Une épée de Damoclès est suspendue au-dessus du quartier qui nourrit beaucoup d’angoisses et d'inquiétudes, ce qui empêche les habitants de se projeter sereinement dans l’avenir. Cependant, il faut aussi reconnaître que ces denières années (2015-2017) de réels efforts ont été faits par le bailleur pour tenter de répondre à certaines attentes des habitants du quartier : propreté des rues, entretien/réparation, chantiers éducatifs...  

Il est crucial que les habitants soient étroitement associés et tenus informés sur le futur de leur quartier. Pour remplacer Samia Jeannelle, partie au mois de juillet dernier, bientôt un nouveau chef de projet arrivera dans le quartier dont la mission sera d’accompagner le renouvellement dans le cadre de l’ANRU 2.  

dimanche 7 janvier 2018

Quartier Drouot - Parlons-en...

Quartier Drouot - Electricité - Gaz

L’électricité et le gaz sont devenus de véritables produits de luxes ! A quand une réflexion sur les énergies alternatives : éolien, solaire, géothermie, hydraulique dans le quartier Drouot ?  Il faut constater que de plus en plus d’habitants rencontrent de réelles difficultés pour régler les factures d’énergies. Les fournisseurs se frottent les mains en rajoutant des pénalités aux personnes qui n’arrivent pas à régler en une seule mensualité la/les facture(s). Corrélativement, les logements sont très mal isolés, ce sont de véritables passoires thermiques et à cela il faut rajouter l’absence d’isolation phonique, vecteur de stress et de nombreux conflits de voisinage.

Quartier Drouot - Antenne parabolique collective

Parallèlement, depuis fin 2013, les locataires de l’ancien Drouot doivent s’acquitter mensuellement d’une redevance de 7 € passé à 5,50 € pour des paraboles installées sur les toits. En sachant qu’une majorité d’habitants n’en n’ont aucune utilité et cela parce qu’ils sont équipés d’une box internet ou d’un modem incluant le service télévision.

Les sommes mensuelles engrangées par le bailleur se calculent en milliers d’euros dans chaque quartier où les paraboles collectives ont été installées. Sur une année cela constitue un joli pactole pour le bailleur 66 € par foyer. D’un point de vue juridique cette décision qui oblige les locataires à régler un service parabolique ne repose sur rien de légale. Philippe Trimaille, l’ancien et regretté président de m2A Habitat par souci d'équité avait aussi plaidé pour que cette charge relative aux paraboles ne soit plus supportée par les locataires qui ne se servent pas de ce service.  


mercredi 6 décembre 2017

Quartier Drouot - Soutien au Président M2A Habitat...

Quartier Drouot - m2A Habitat

Dans le quartier Drouot, l’hypothèse du départ du président de M2A Habitat fait parler. Le fait que certains de nos grands élus tentent de "démissionner" Philippe Trimaille du poste de président de l’office public de HLM M2A Habitat est un mauvais coup porté aux locataires de l'office. Chacune et chacun se souvient du président d’avant et de sa fameuse phrase culte : « Ce n’est pas moi qui casse » pour ne pas bouger et laisser les locataires dans des conditions intolérables et cela sans évoquer les très nombreuses tensions qui ne faisaient que se multiplier entre le bailleur et les locataires.

Le fait que Philippe Trimaille ait fait le choix d’appliquer un peu de démocratie à M2A Habitat (ex Mulhouse Habitat) en remettant les locataires au centre des intérêts, semble visiblement déranger les vieux autocrates. 

Tout le problème aujourd'hui, c'est que Philippe Trimaille veut que M2A Habitat sorte de la logique qui consistait simplement à empocher les loyers et les charges pour constituer une belle cagnotte pour construire du neuf ailleurs dans l'agglomération et cela en ne laissant pour les locataires mulhousiens dans les vieux bâtiments que la "chance" de pouvoir payer des charges excessives. D’ailleurs, les habitants du Drouot ont encore un amer souvenir de cette sombre et douloureuse époque.

Pour lire l'article paru dans le journal L'Alsace, rendez-vous ici

vendredi 1 décembre 2017

Quartier Drouot - Un peu de chaleur...

Quartier Drouot - Isolation des combles 

Ça y est enfin ! Prévue de longue date, l’isolation des combles a débuté dans l’ancien Drouot. Mandaté par le bailleur social m2A Habitat, des ouvriers d’une entreprise spécialisée projettent à l’aide d’un tuyau connecté à une machine installée dans un camion stationné dans la rue de la laine de verre à souffler. La matière projetée à hauteur de 35 cm sur le sol des greniers ressemble à s'y méprendre à des flocons de neige. L’objectif étant de se mettre en conformité en limitant les déperditions de chaleur et surtout de réaliser des économies d’énergie permettant d’alléger les factures de chauffage des locataires.   

jeudi 12 octobre 2017

Quartier Drouot – Non à la baisse des APL, mobilisons-nous…

Quartier Drouot - Mobilisation contre la baisse des APL

Le bailleur social m2A Habitat, se mobilise avec ses locataires pour dire non à la baisse des APL. Les administrateurs, le personnel de m2A Habitat sont pleinement conscients et en première ligne pour évaluer les graves et fâcheuses conséquences sociales qu’aurait l’application d’une telle décision et cela à tous les niveaux. Courant de l’après-midi, des tracts ont été distribués dans toutes les boîtes aux lettres et des affichettes scotchées sur toutes les entrées des immeubles du quartier afin de dénoncer cette mesure inique. 

Pour cette raison et pour défendre le logement social et ses locataires, m2A Habitat et ses agences de proximité dont celle du quartier Drouot, vous invitent à participer à une mobilisation ce vendredi 13 octobre 2017 à 14h30 sur le parking du musée de l’Automobile à Mulhouse.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici  

lundi 17 juillet 2017

Quartier Drouot - Carte postale chantier éducatif...

Quartier Drouot - Carte postale chantier éducatif photos)Quartier Drouot - Carte postale chantier éducatif

Pour lire la carte postale, cliquez dessus