vendredi 30 mars 2018

Quartier Drouot - Le rendez-vous des ados...

Quartier Drouot - Ados'pass

Mercredi 28 mars de 16 h à 19h, une dizaine de jeunes du quartier Drouot étaient une nouvelle fois présents au rendez-vous Ados'pass. Ces nouveaux rancards bimensuels, au café solidaire Les Bateliers ont été mis en place fin janvier 2018, pour permettre aux ados de 13-17 ans de disposer de loisirs spécifiques à leur tranche d’âge.

L’Armée du Salut, l’APSM (Association de prévention spécialisée de Mulhouse), le Rézo, la coordination prévention sécurité de la Ville et le chef de projet Drouot-Barbanègre, se mobilisent deux fois par mois pour mettre en place, en entente avec des jeunes, des activités et des animations gratuites qui s’inscrivent dans un cadre structuré et structurant.  

Billard, baby-foot, ping-pong, musique assistée par ordinateur (avec un intervenant), jeux vidéo sur grand écran, possibilité d’accompagnement des projets portés par des jeunes, ou simplement discuter entre potes en sirotant un verre... Et par beau temps, il y a toujours moyen de s'amuser à l’extérieur : tennis, badminton, foot, pétanque, volley-ball...

Aussi, depuis une semaine au BoAt (Bosco Atelier), une réflexion embryonnaire est en cours avec l’intervention d’un éducateur de la Ville pour apporter des réponses socioculturelles pour les jeunes. Pour la convergence d’une synergie cohérente entre les différents lieux, il est nécessaire pour éviter le cafouillage qu’il y est une concertation entre les structures du quartier.

Sans doute, Ados'pass mérite d’être plus connu dans le quartier.  


mardi 2 janvier 2018

Quartier Drouot - Petit retour sur Nouvel An...

Quartier Drouot - Repas Nouvel An café solidaire Bateliers  Quartier Drouot - Tournois de futsal du Nouvel - APSM Quartier Drouot - Médiateurs

Quelques ingrédients qui ont contenu le passage à la nouvelle année :  

  • Repas du Nouvel An, organisé par l’Armée du Salut qui a envoyé un message pour dire que le quartier n’était pas complètement oublié  
  • Les tournois de futsal organisés par l’APSM et le travail de prévention sur la durée
  • Les médiateurs du quartier Drouot, toujours présent sur le terrain et qui sont passés pour discuter avec des jeunes en fin d’après-midi
  • Pas de tergiversations concernant l’autorisation du feu de palettes
  • Des parents qui se sont mobilisés durant la nuit autour du feu de palettes
  • Des jeunes moins inscrits dans la logique de confrontation et d’affrontement  
  • Une présence policière ayant fait le choix de mettre d'avantage l'accent sur la prévention et la dissuasion, plus que sur le rapport de force et la répression 

Cela n’enlève pas l’incompréhension très forte et l’insatisfaction concernant le sentiment d’abandon du quartier et les actions décidées par la Ville qui ne correspondent pas aux attentes des habitants dans leur majorité. Espérons que 2018, sera plus démocratique avec des réponses co-construites avec les habitants et les associations et qu’enfin une structure culturelle durable puisse éclore dans le quartier.

Pour accéder à l’album photo du feu de palettes, rendez-vous ici

Pour lire l'article du journal L'Alsace sur Nouvel An, rendez-vous ici

lundi 1 janvier 2018

Quartier Drouot - Le café des bateliers sur son 31...

Quartier Drouot - Repas Nouvel An au café Les Bateliers

Le 31 décembre à midi, c’est en toute simplicité et avec humanité que l’Armée du Salut a organisée un repas gourmet (salades diverses, pâté en croûte, spätzle, haricots verts, viande et bûche) au café solidaire "Les Bateliers". Une trentaine d’habitants(es) se sont inscrits(es) pour partager ce beau moment de convivialité. 

Quartier Drouot - Repas Nouvel An au café Les Bateliers2

La joie se lit sur les visages, les sourires sont sincères. Le café est vraiment sur son 31, les tables ont été décorées avec raffinement aux couleurs de Noël et du Nouvel An avec pour chacun(es) un petit paquet de gâteaux confectionné maison. Une joyeuse équipe de bénévoles continue à s’affairer en cuisine et dans la salle pour que tout soit parfait et que chaque convive se sente à l’aise. Des femmes et des hommes à la vie bien remplie, parfois un peu cabossée avec ses hauts et ses bas et surtout ses espoirs sont présent. Didier Chastagnier et son épouse veulent simplement faire plaisir. Au piano, un vrai pianiste joue des morceaux connus (même du Johnny), entre deux bouchées, certains fredonnent, d’autres tapent dans leurs mains, il règne une douce et authentique atmosphère de fête. Autour des tables les discussions s’enchaînent avec de temps en temps des éclats de rires.

Quartier Drouot - Repas Nouvel An au café Les Bateliers1

Au moment du dessert Fatima Jenn, 2ème adjointe au maire est venue offrir à chacune et chacun une belle rose blanche accompagnée d’un épi de blé avec une bise et un petit mot tendre. Plusieurs échanges s’improvisent, notamment avec des habitantes du quartier à l’exemple de cette dame : « Cette année pour Nouvel An, vous voyez il n’y a rien d’organisé dans le quartier aucune soirée, c’est triste pourtant on avait envie » Une autre de reprendre : « On profite de ce moment ici, sinon on n’aurait rien eu. Espérons que pour 2018 ça va changer un peu. » Un  constat de désolations qui se retrouve dans plusieurs discussions faisant état d’un grand vide pour les habitants jeunes et plus âgés du quartier Drouot. Mais ceci ne gâche pas l’ambiance du moment qui est résolument festive et positive.

Quartier Drouot - Repas Nouvel An au café Les Bateliers3

Un repas de Nouvel An réussi, qui a indéniablement fait plaisir aussi bien aux habitants(es) qu’aux organisateurs. À la fin, un agenda 2018 a été offert à chacune et chacun.   

mercredi 6 décembre 2017

Quartier Drouot - Un joyeux goûter de St-Nicolas...

Quartier Drouot - St Nicolas au café les Bateliers

Aujourd’hui, la mort de Johnny Hallyday n’aura pas réussi à dissuader la soixantaine d’enfants avec des parents, principalement issus du quartier Drouot-Barbanègre et qui participent aux activités du Kidbus durant l’année de venir profiter d’un goûter festif de la St-Nicolas. Cet après-midi, tous les ingrédients étaient réunis au café solidaire Les Bateliers : de jolies décorations sur les tables, la convivialité et la bonne humeur et en plus un sympathique petit spectacle spécialement créé pour l’occasion, et cela sans oublier les manalas et le chocolat chaud. 

Toute l’équipe du café était mobilisée pour faire de cet instant un grand moment. Les sourires, les éclats de rire des enfants et des parents attestent de la réussite de cette St-Nicolas.     


samedi 2 décembre 2017

Quartier Drouot - Une fête de Saint-Nicolas grandiose...

Quartier Drouot - Saint-Nicolas 2017

La traditionnelle fête de Saint-Nicolas se perpétue dans le quartier Drouot-Barbanègre et c’est plutôt réconfortant. La grande salle au rez-de-jardin du BoAt (foyer Don Bosco) a été prise d’assaut par une cohorte de lutins, des mères de famille et quelques ados. Environs 120 personnes réparties sur deux sites, au rez-de-jardin du BoAt et au sous-sol du presbytère. En attendant que vienne son alter égo vêtu lui aussi de rouge et de blanc aux alentours du 24 décembre, c’est un autre communiste, Monsieur Saint-Nicolas et son acolyte, le père Fouettard qui étaient attendus fiévreusement une bonne partie de l’après-midi par les enfants, guettant du coin de l’œil la porte d’entrée.  

Pour rendre l’attente plus soutenable et agréable, différents ateliers de bricolage ont été mis en place par les organisateurs avec la confection de sympathiques décorations : des ânes avec des assiettes en carton, du coloriage et des dessins de st-Nicolas et des montages avec des pommes de pin, fabrication d’anneaux pour les serviettes de table, des sous-verres à l’effigie de St-Nicolas, des animations avec des jeux de société… Des petits cadeaux : livres, chocolats, bonbons, figurines offerts aux enfants par l’association Caritas. 

Dans l’après-midi, les discussions sur l’existence ou pas du Saint-Nicolas vont bon train. Pour Brahim dans le doute, St-Nicolas a existé mais il est mort, après il a fait comme dans Dragon Ball Z, il a utilisé ses supers pouvoirs pour revenir. Pour Elsa qui se fait plus catégorique, St-Nicolas est enfermé dans une prison en Turquie. Elle est tout de suite contredite par sa copine Mélissa qui lui explique avec aplomb que c’est le père fouettard qui est en prison. Julien sûr de lui, insiste auprès de ses camarades en expliquant que St-Nicolas c’est simplement un mec qui se déguise. Noah interrogatif, pense que St-Nicolas existe mais que ce n’est pas le vrai qui vient au Drouot et s’interroge à haute voix : « comment il ferait pour connaître le Drouot ? ». Le débat reste ouvert…      

16h30, c’est le moment fatidique, le tintement solennel d’une clochette se fait entendre à l’extérieur, pendant ce temps, dans la grande salle les enfants et les parents sont attablés pour assister à un spectacle de clown, la tension est à son paroxysme… Gants blancs, une mitre sur la tête, une crosse d’orée en forme de crochet dans une main, vêtu de blanc avec une cape rouge et une longue barbe et traînant derrière lui une petite charrette pleine de manalas… C’est lui !!! Le grand, le vrai, le généreux Saint-Nicolas, son condisciple le père fouettard emmitouflé dans  une robe en bure marron et caché derrière une grosse barbe noire, le visage couvert de suie, serrant dans sa paluche un martinet, n’est pas venu.  

Tout finit bien avec la distribution de manalas, mandarines et chocolat chaud pour tout le monde. Saint-Nicolas avait un peu d’avance sur le calendrier car le  quartier Drouot est pour lui vraiment prioritaire et il voulait le démontrer en débutant sa tournée au Drouot.

Saint-Nicolas, précise qu'un goûter en son honneur aura lieu, ce mercredi 6 décembre au café "Les Bateliers" à 15h30 pour les enfants de 6-12 ans du quartier Drouot-Barbanègre.   

Phénomène de mode oblige, après une pluie de photos et de selfies avec Saint-Nicolas qui s'est volontiers prêté au jeu dans sa charrette vide, un vrai  petit manala (bonhomme) a pris place.

Une fête de Saint-Nicolas grandiose ! L’association organisatrice Vaillance et Joie et ses partenaires : 3ADB, Armée du Salut, Quartier Libre, Caritas, la médiation Drouot et d’autres bénévoles peuvent souffler ! 

Pour accéder à l’album photo St-Nicolas, rendez-vous ici

mercredi 8 novembre 2017

Quartier Drouot - Café des Bateliers...

Quartier Drouot - Café solidaire Bateliers

Boire un verre, faire une partie de billard ou de baby-foot, passer un agréable moment… Une seule adresse : le café solidaire « Les Bateliers ».

Pour découvrir le programme du mois de novembre, rendez vous ici  

dimanche 24 septembre 2017

Quartier Drouot - Après-midi portes ouvertes au café des Bateliers...

Quartier Drouot - Portes ouvertes cafés des Bateliers

Hier, pendant que sur la rive gauche du canal (côté Drouot) se déroulait la fête de la gastronomie, sur la rive droite (en face), le café des Bateliers organisait un après-midi portes ouvertes. C’est dans une ambiance conviviale et décontractée que des animations pour les enfants et les familles ont été proposées. Les habitants du quartier Drouot-Barbanègre étaient les bienvenus pour profiter de ce moment, simpe et sans floritures dans un cadre verdoyant et agréable.   

Ci-dessous, le petit texte de Didier Chastagnier :

Quartier Drouot - Didier Chastagnier

« C’est une nouvelle année scolaire qui s’ouvre devant nous et pour bien la commencer, le café des Bateliers a ouvert ses portes ce samedi 23 septembre. L’idée était tout simplement de montrer ce qui se passe aux Bateliers, les différentes activités proposées ainsi que les associations qui sont présentes sur le site. Il y avait 3 stands des associations participantes : Le Rezo, Vaillance et Joie et l’Armée du Salut.

Le soleil était présent, des gâteaux et des boissons proposés, tout cela contribuant à faire de ce temps un après-midi réussi. Une quarantaine de personnes sont venues rendre visite tout au long de l’après-midi. Le café a pu ainsi rappeler les 3 piliers de son accueil : Se poser, se rencontrer, partager ».

Pour en savoir plus sur le café des Bateliers, rendez-vous ici