En direct Drouot

samedi 21 juillet 2018

Quartier Drouot - Mon manège à moi...

Quartier Drouot - Feu d'artifice fête foraine Mulhouse

Posté par EndirectDrouot à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 20 juillet 2018

Quartier Drouot - Un après-midi d'été...

Quartier Drouot - Zone Vacances

Hier après-midi dans le cadre de Zone Vacances, le 3ADB et Caritas, se sont donné rendez-vous au rez-de-jardin du BoAt (67 rue de Sausheim) pour organiser une petite chasse au trésor. Pendant ce temps-là, à l’ombre dans la grande salle des enfants s’adonnaient au ping-pong et au jeu de cartes. A l’étage du Boat, le CIDFF assurait une permanence sur l’accès au droit et les questions de la vie quotidienne.

Bonne nouvelle, récemment un directeur de centre socioculturel a été recruté par la Ville pour intervenir dans le quartier Drouot-Barbanègre.

Posté par EndirectDrouot à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 19 juillet 2018

Quartier Drouot - Dans ma rue...

Quartier Drouot - Scène de vie

Posté par EndirectDrouot à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 18 juillet 2018

Quartier Drouot jardin - Barbelé...

Quartier Drouot - Il nous reste toujours des terres arbitraires

Quartier Drouot - Il nous reste toujours des terres arbitraires1

Posté par EndirectDrouot à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Quartier Drouot - Le son du silence...

Quartier Drouot - Une fin d'après-midi           Chaque instant a sa musique...

lundi 16 juillet 2018

Quartier Drouot - Bonne semaine...

Quartier Drouot - Bonne semaine

Posté par EndirectDrouot à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 15 juillet 2018

Quartier Drouot - Que du bonheur !!!...

Quartier Drouot - La France est Championne du Monde de foot

Pour découvrir quelques photos prisent sur le vif dans le quartier Drouot après la Victoire des Bleus, rendez-vous ici

samedi 14 juillet 2018

Quartier Drouot - Aulnay-sous-Bois s'invite sur grand écran au Drouot...

Quartier Drouot- Scènes de rue

Toujours, jeudi 12 juillet, après les spectacles "Tleta" et "Manu Nashville", à la nuit tombée la projection dans la cour de l’école primaire Drouot d’un film documentaire Swagger (fanfaronner), réalisé par Olivier Babinet.

Il y a encore beaucoup de monde attablé dans l’allée piétonne de la rue de la Navigation. Les guirlandes lumineuses multicolores installées à l'occasion de Scènes de rue sont allumées. Une des animations phare de l’été, Les Jeudis du Parc, s’est délocalisée dans le quartier Drouot pour proposer un film sur grand écran, mettant en scène onze élèves du collège Claude-Debussy d’Aulnay-sous-Bois et Sevran, qui racontent avec clairvoyance et parfois naïveté leurs doutes, leurs espoirs. Ils parlent de religion, d'école, d'intégration, d'avenir, de vie de famille, d'amour et de racisme... 

Un face-à-face sans détour sur des jeunes scolarisés et vivant dans une banlieue en Seine-Saint-Denis. Une galerie de portraits de 11 jeunes qui se livrent à cœur ouvert sur leur quotidien qui n’est pas toujours rose, mais parfois marrant. Nous sommes à mille lieues du film "La Haine", de Mathieu Kassovitz (1995), dans lequel les clichés accumulés avaient tellement fait mal à l’image des banlieues. D’ailleurs, encore aujourd’hui, il reste des stigmates, où certains essayent toujours de faire coller des scènes de ce film à la réalité.

Quartier Drouot - Scènes de rue ciné plein

Il est important de ne pas généraliser, uniformiser la pensée des jeunes où des habitants des quartiers populaires, même si les tenues vestimentaires sont parfois les mêmes, phénomène d'identification et de mode. On peut aussi trouver dans ce documentaire, des convergences situationnelles dans la parole de ces jeunes, des vécus qui se ressemblent, mais qui ne s’assemblent pas nécessairement, et cela car chacun a sa propre expérience contextuelle. Un jeune collégien du quartier Drouot, n’est pas identique à un collégien d’Aulnay-sous-Bois et vice versa et cela malgré quelques similitudes. 

Swagger, est un film documentaire positif et intéressant qui apporte, humblement et tendrement, une vision, un regard d’un groupe d’élèves du collège Claude-Debussy d’Aulnay-sous-Bois et Sevran sur leur vie dans la banlieue. Un documentaire intimiste qui ne verse pas dans le pathos misérabiliste et cela tout en reconnaissant l'existence de la misère.  Ce film, ne tombe pas non plus dans le sensationnalisme, les stéréotypes, les poncifs et autres fantasmes qui dépeignent trop souvent les banlieues.

Cette agréable séance de ciné en plein air a aussi clôturée l’ouverture du festival Scène de rue dans le quartier Drouot… Vivement la prochaine édition ! 

Pour accéder à l’album photo, rendez-vous ici

Pour en savoir d’avantage sur le film documentaire Swagger, rendez-vous ici

Quartier Drouot - Retour sur Scènes de rue...

Quartier Drouot - Journal L'Alsace Photo L'Alsace -Darek Szuster

Retrouvez les articles parus dans le journal L’Alsace d’aujourd’hui sur Scènes de rue dans le quartier Drouot.  

Pour lire l’article du journal L’Alsace, rendez-vous ici

Pour lire l’article du journal L’Alsace, rendez-vous ici

Pour accéder au diaporama du journal L’Alsace, rendez-vous ici

Quartier Drouot - Du Drouot à Nashville avec Scènes de rue...

Quartier Drouot - Scènes de Rue 2018

Après le spectacle déambulatoire retraçant avec subtilité l’histoire de l’immigration algérienne en France (voir post précédent sur le blog), le festival Scènes de rue, s’est poursuivi toujours dans la soirée du jeudi au bord du canal, partie piétonne de la rue de la Navigation et dans la cour de l’école primaire du Drouot.

Le petit tronçon bucolique, piétonnisée depuis plus de deux ans maintenant rue de la Navigation et qui longe délicatement le canal était bondé de monde. Afin de permettre à la foule de se restaurer, trois food trucks (camion-restaurant) et une grande buvette avaient été installés. Un DJ assurait aussi l’ambiance musicale. Tous les transats, tables et bancs installés pour l’occasion au bord du canal ont été pris d’assaut. 

20h30, Manu Nashville présenté par la compagnie Bonobo Twist débute. La foule dans la cour de l’école est de plus en plus compacte. Pendant ce temps là... Le soleil jette sur la magnifique façade en brique de l’école primaire ses derniers crachins de lumière orangée...

Les applaudissements et les éclats de rires ont rythmés du début à la fin cette représentation déjantée. 

Pour décrire le spectacle Manu Nashville, Coluche aurait certainement dit : «  C’est l’histoire d’un mec… ». Pourquoi vouloir s’embêter à faire un speech, alors que dans le programme de Scènes de rue tout est déjà si bien écrit ?

«  Frütenland, la bonne bière au goût de fruit, vous propose de découvrir un jeune espoir de la country. Nul doute qu’entre deux compositions de son cru, Manu Nashville rendra hommage à la Frütenland, la bière qui lui apporte joie, énergie et réconfort dans ses efforts au quotidien...

Manu Nashville raconte les tribulations d’un chanteur de country, confronté à Werner, la mystérieuse mascotte de sa bière préférée. Un artiste maladroit mais touchant, un sponsor pittoresque mais envahissant, un concert de country qui part en vrille… Nous irons de surprises en surprises, d’espoirs en désillusions, du rire aux larmes, à la frontière entre rêve et réalité, le tout dans une plongée au cœur d’un pays mystérieux qui titille avec humour notre goût d’ailleurs et notre fascination pour l’étrange.... Du rock, de la bière et du tyrol ! »

L'ouverture du festival Scènes de rue, jeudi 12 juillet dans le quartier Drouot à été un beau succès... Mais on peu encore mieux faire pour mobiliser d'avantage les habitants du quartier Drouot-Barbanègre. 

Pour se replonger un peu dans la bonne ambiance de Scènes de rue au Drouot, il suffit de se rendre ici

Pour lire l'interview de Djamel Afnaï, compagnie Une Peau Rouge dans le journal L'Alsace, rendez-vous ici 

vendredi 13 juillet 2018

Quartier Drouot - Place au théâtre de rue...

Quartier Drouot - Scènes de rue spectacle

A 19h sur la place du Dr Hauger, une petite foule compacte s’est formée pour le festival Scènes de rue, environs deux cents personnes de tous âges. Une voiture tractant une caravane emballée dans le célèbre sac cabas multi-usages au motif intemporel de chez Tati arrive prudemment sur la place du Dr Hauger. Sur le toit de la caravane, un homme un peu loufoque avec une petite moustache et une coiffe d’indien à plumes (un peau-rouge), se tient debout tirant sur des reines pour guider le véhicule comme on oriente un cheval. Visiblement en pleine extase et heureux d’arriver dans le quartier Drouot à Mulhouse.

Le décor est planté et les sourires commencent à se dessiner sur les visages du public qui grossit au fur et à mesure pour découvrir le spectacle Tleta, « trois » en arabe de la compagnie Une Peau Rouge. Il s’agit de l'épopée d'une famille kabyle à travers le portrait de trois hommes : le grand-père, un paysan enrôlé comme spahi, son fils, artisan de la croissance des Trente Glorieuses, et le petit-fils, devenu saltimbanque. Trois facettes de l’immigration algérienne, 1ère, 2ème3ème génération, sublimement interprété par un seul et même comédien Djamel Afnaï.

Quartier Drouot - Scènes de rue spectacle1

Spectacle déambulatoire oblige, pas le temps de se poser ou se reposer, il faut suivre la voiture et la caravane qui s’échappent doucement par la rue de Bretagne dans le quartier Drouot, où la circulation a été interrompue par la police municipale. Le véhicule et la caravane font une halte à l’intersection de la rue de Bretagne et de la rue d’Artois. Là commence le récit d’un vieil homme tiraillé entre deux pays, deux cultures et ses nombreux questionnements liés au déracinement et à la perception des uns et des autres. Le public forme un demi-cercle devant la caravane, visiblement captivé, absorbé par l’histoire  de l’immigration algérienne du XXe siècle teinté de ses espoirs et de ses désillusions.

La voiture tirant la caravane reprend la route, comme  pour symboliser un périple migratoire, elle s’arrête quelques mètres plus loin à l’intersection de la rue d’Artois et rue Drouot. Là, un personnage haut en couleur, malicieux et attachant, nous rappelle sur un ton à la fois burlesque avec de la poésie, parfois sensible et nostalgique que nous sommes tous des immigrés, des migrateurs par choix ou par obligation et cela au regard de sa propre histoire, ou de notre itinéraire individuel. Une sorte de miroir dans lequel il est bon de se regarder, se confronter afin de se souvenir. La France est multicolore, c'est ce qui fait sa richesse et sa beauté. 

La voiture et la caravane poursuivent leur périple en direction de la placette devant l’école primaire Drouot, maintenant sur la caravane on peut lire : « Marche pour l’égalité » en référence à la marche antiraciste qui s'est déroulée en France du 15 octobre 1983 au 3 décembre 1983.

Pour le final, sur la petite placette la caravane se transforme en petit musée où les spectateurs sont invités à faire un tour à l’intérieur et y ressortir avec des petits gâteaux orientaux.

Un spectacle remuant, philosophique qui remet en douceur les pendules à l’heure et qui casse au passage quelques clichés et préjugés. Une bonne bouffée de culture bien agréable qui fait réellement du bien et qui en-dehors de son aspect récréatif fait réfléchir.

La question que se pose, que nous pose Djamel Afnaï reste ouverte : « Faut-il oublier pour avancer ou avancer pour oublier ? Et si l’on y parvient, que nous reste-t-il ? ». 

Agréable constatation, de nombreux spectateurs étaient du quartier.   

Pour voir l’album photo du spectacle Tleta dans les rues du quartier, rendez-vous ici

Pour visionner une petite vidéo de Djamel Afnaï, rendez-vous ici

Prochain billet sur le blog, la suite du déroulement de Scènes de rues dans le quartier Drouot du jeudi 12 juillet.  

Quartier Drouot - Scènes de rue aujourd'hui...

Quartier Drouot - Scènes de rue 2018

Le festival Scènes de Rue débute par le quartier Drouot aujourd’hui à 19h sur la place du Dr Hauger et se poursuivra dans la soirée rue de la Navigation, partie piétonne à l’arrière de l’école primaire.

Pour en savoir plus journal L'Alsace, rendez-vous ici

Pour accéder au programme, rendez-vous ici